CHEAP HOUSE

ÉLECTRO JAZZ / France

Improvisation : voilà le maître mot du quatuor strasbourgeois Cheap House. Ils pratiquent la techno avec des instruments organiques et forment comme une jonction entre la french touch et le swing de Charles Mingus. Pour prouver que le jazz et la house créent la même transpiration ?

À l’instar du vivier prolifique de la nouvelle scène anglaise, Mathieu (batterie), Théo (basse), Nils (claviers) et Paul (saxophone) ont choisi de pousser les murs de leur musique de cœur en jetant des ponts entre le jazz et la techno. Le son est loin d’être cheap. Un gros son bien organique qui défouraille, qui sent le dancefloor vintage en feu d’un vieux club aux murs qui suintent. Et qui est clairement une déclaration d’amour à la dance music. Garanti sans ordinateur.